Vous êtes nombreux à nous raconter vos aventures comme mésaventures professionnelles. Parmi ces dernières, les questions relationnelles sont souvent au cœur de vos préoccupations. À force de vous écouter, nous avons eu une idée de génie : et si on en finissait avec les conflits au travail ?

Nous avons demandé les services d’un médiateur expérimenté afin de vous aider à résoudre et prévenir les tensions. La médiation peut vous aider dans les situations à risque, propices à l’émergence de conflits :

  • Dans le contexte d’une collaboration avec un·e autre freelance, vous rencontrez des difficultés à trouver votre place. Vos méthodes de travail semblent incompatibles avec celles de votre associé·e et vous ignorez comment le lui faire savoir et trouver un compromis sans anéantir le fragile équilibre de votre relation.
  • Certains aspects de la relation clientèle vous pèsent. Entre les sollicitations excessives des uns et les demandes d’ajustements ou de corrections tout juste cordiales des autres, il vous est difficile de trouver le bon ton pour leur faire entendre que vous n’êtes pas un robot et qu’une marque de reconnaissance vous ferait du bien sans toutefois paraître agressif·ive ou impoli·e à votre tour.

Il faut bien se l’avouer, parfois, les bonnes intentions ne suffisent pas et un certain savoir faire est nécessaire pour venir à bout de situations stressantes ou embarrassantes. Comment suggérer des changements sans être directif·ive ? Comment apaiser un client ou une collaboratrice anxieux·se avant que ses inquiétudes n’aient des répercussions désastreuses sur votre propre état d’esprit ? Comment s’extraire d’éventuelles rivalités ?

► Cycle Agir face aux conflits – Afterwork #3 S’exprimer clairement et sans jugement

Cycle d’afterworks : Agir face aux conflits, s’ouvrir à soi et aux autres

Vous trouverez des réponses à ces questions et des outils pour conserver une posture bienveillante au quotidien dans le cycle d’ateliers animé par Guillaume Coudray au Bac A Sable. Avoir recours à la médiation, c’est entretenir ses conditions de travail pour qu’elles ne se détériorent pas et continuer à évoluer dans un environnement sain, entouré·e de collaborateurs·rices bienveillant·es et productifs·ives.

Le Bac A Sable vous propose un cycle de quatre ateliers sur le thème de la résolution de conflit :

#1 Les bases d’un dialogue constructif – 17/01
#2 Ecouter : un art qui s’apprend… – 07/02
#3 S’exprimer clairement et sans jugement – 28/02
#4 Renouer le dialogue avec l’aide d’un médiateur – 14/03

Des exercices de mise en pratique tel qu’un débat vous seront proposés. L’inscription sur EventBrite est obligatoire pour des raisons logistiques.

Portrait de médiateur

Initialement formé aux technologies de l’information, Guillaume Coudray a travaillé quinze ans dans le secteur privé en tant qu’ingénieur en réseaux et télécommunications. C’est en évoluant dans cet environnement multiculturel et à l’international (États-Unis, Australie) pour des missions de coordination de projet que Guillaume a commencé à s’intéresser à la médiation :

« J’ai réalisé que les difficultés pour trouver un consensus ne reposaient pas uniquement sur le ‘’fond’’ mais bien souvent sur des aspects d’ordre relationnel. Je me suis rapidement intéressé aux conditions permettant à chacune des parties impliquées dans le débat de trouver leurs intérêts respectifs pour une issue apaisée et constructive. »

Guillaume s’inspire de la médiation humaniste et de la communication non violente. Ces deux approches offrent un espace privilégié pour s’exprimer en toute liberté et rencontrer l’autre dans sa différence. Ce sont pour lui les éléments indispensables à la reprise d’un dialogue constructif et un terreau fertile à la recherche d’une solution collaborative.

Selon Guillaume, appliquer des recettes toutes prêtes ne suffit pas. Il considère ainsi la gestion des conflits non comme un outil mais comme une philosophie de vie. Il s’agit pour lui de transformer un accord ponctuel en solution durable.

« Aujourd’hui, j’aide les personnes et les groupes en difficulté relationnelles. Je les accompagne dans leur démarche pour leur permettre de devenir acteur de leur propre changement et sortir par le haut de la sensation d’enfermement liée aux situations de conflit. »

► Portrait de coworkers: Audrey Leclère et Maud Rabau apprennent le numérique aux enfants